Rechercher
  • julienaurand

Comprends-tu

Mis à jour : avr. 10


Et bien oui, de toi à moi,

Cette colère m’envahit en émoi.

Cette peur, qui me bouffe l’estomac,

Ce temps qui tourne comme un mauvais pas,

On l’a bien cherché,

Certains vont en ricaner

D’autres, vont juger

Et peut-être même, se moquer


Comprends-tu, ce monde n’est pas à nous

Comprends-tu, ce monde devient fou

Et pourtant, je l’aime tant ce monde,

Que veux-tu que je te dise, j’y crois

J’y crois, à ce nouveau monde


Et quand on y regarde bien, la beauté de ce monde,

C’est un battement d’ailes de papillon

C’est le chant des oiseaux, qui caresse ton pavillon

C’est le chant, puissant d’un coq, quintessence

Qui colorie tes matins, de tous tes sens


C’est le parfum de la nature qui s’émane

Capable de réveiller, tes souvenirs d’enfants

C’est des rires, des fous rires mais aussi des larmes

C’est de toujours croire que demain, est l’espoir

Et que le plus important à vivre, c’est maintenant


Comprends-tu, ce monde n’est pas à nous

Comprends-tu, ce monde est à bout

Prends soin de lui, et elle prendra soin de toi

Tu sais, je l’aime tant ce monde

Ce monde …


Alors …

Alors, tu veux savoir, c’est quoi la vie ?

Ma fille … ma puce

C’est d’aimer ce que tu as

Et pas d’aimer, ce qu’a le voisin

C’est de croire en toi, de t’aimer

C’est d’aimer la nature, d’aimer et d’être aimé

C’est, ces ailes que je te construis, chaque jour

Que je peaufine, tous les jours

Et tu verras, un jour, elles seront belles et grandes

Et en ce jour, tu vas t’envoler, vers tes jours


Mais surtout, ma puce

la vie,

C’est l’espoir, de te voir vieillir

C’est ton rire, tes fous rires

Ton placard de souvenir

C’est toi, ma puce

C’est toi.


Un jour ta chambre sera vide

Mais remplit de souvenir

Mais ce n’est pas grave ma puce

C’est la vie, ma puce … c’est la vie


Alors, va, vie, vole

La vie, c’est toi, ma puce

C’est toi ...


De Julien Aurand

*Non libre de droit

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout